Le jeu de tarot

LE JEU DE TAROT EN FRANCE

NAISSANCE DU TAROT

Le tarot est un jeu de cartes qui possède une spécificité. Une suite additionnelle de 22 cartes décorées de symboles particuliers à l’imagerie constante malgré quelques variations.

Le premier jeu de tarot connu est allemand, connu sous le nom de jeu de Stuttgart au XIVe siècle. L’Italie voit apparaître les premiers jeux de tarot aux XVe siècle. Venise, Bologne ou Florence ont leurs jeux et leurs particularités, le nombre de cartes variant de 62 à 97.

On trouve trace des premiers jeux de cartes en Europe de l’Ouest dans des décrets de réglementation des jeux d’argent. Ce jeu est au départ un objet précieux, orné à la main ; celui-ci va pourtant se répandre dans les sociétés européennes de la Renaissance, voyant apparaître de nouvelles variantes et interprétations.

Découvrons désormais les différents tarots qui ont eu leur heure de succès en France.

TAROT DE PARIS

Les premiers tarots connus en France sont des tarots parisiens. La ville des Lumières comptera plusieurs tarots connus, dont le plus ancien  tarot anonyme conservé à ce jour (après celui de Stuttgart) dans son intégralité.

Deux autres tarots apparaissent au milieu du XVIIe siècle, porté par des noms bien connus des taromanciens ; celui de jean Noblet et celui de Jacques Viéville.

La plus ancienne règle du jeu de tarot imprimée à Nevers  en 1637 est écrite non sans surprise par un abbé, Michel de Marolles. Surprenant quand on connaît l’aversion de l’Eglise concernant le jeu et la divination.

TAROT DE MARSEILLE

Le tarot de Marseille est indissociable de la taromancie. Exemplaire le plus connu et le plus pratiqué des tarots et plusieurs articles pourraient lui être dédié.

Il apparaît au XVIIIe siècle et un certain Papus serait le premier à utiliser cette appellation.

Cette appellation est ensuite popularisée en France à partir de la première moitié du XXe siècle, notamment Paul Marteau désignant son jeu de tarot « Ancien tarot de Marseille ».

TAROT BESANCON

Enfin, nous vous présentons l’un des derniers venus et certainement le moins connu :le tarot de Besançon, variante du tarot « de Marseille »  – trois atouts changeant de noms – née au XVIIIe siècle en Alsace.  Il y est devenu une sorte de spécialité locale, fabriquée exclusivement à Besançon à partir du début du XIXe siècle.

ORACLE BELLINE

L’oracle Belline est un subtil mélange entre la tarologie et de l’astrologie. Retrouvé par le voyant Belline au milieu du XXe siècle, l’oracle a été dessiné par un voyant du XIXème siècle, nommé le Mage Edmond. Ses images sont saisissantes et sa symbolique particulièrement riche, issue de la tradition judéo-chrétienne, égyptienne ou  grecque. Chaque lame va donner une direction, une indication, une tendance à interpréter. En tirant 7 cartes, votre avenir se révélera à vous. Le tirage de l’oracle Belline est une expérience forte et très instructive sur votre état d’esprit, vos buts et les moyens d’y parvenir.

 

Pour aller plus loin, rendez-vous sur la page Wikipédia de l’histoire des cartes de tarot.

Vous aimerez aussi...

Return to top of page